vendredi 30 novembre 2012

Ginkgo Biloba




Ciel d'azur,
s'effeuillent 
les ginkgos.

        Bashô.





Bon pour le ciel d'azur il faudra repasser...







jeudi 29 novembre 2012

Bwana Devil


Il y a 50 ans, première projection publique visible en 3D: l'inoubliable Bwana devil.










D'où le célèbre proverbe: 

Qui a vu, Bwana.








mercredi 28 novembre 2012

RUMP, vive le fion!

Francois Fion n'aurait pu choisir acronyme plus seyant.....




Quelques acceptions du mot rump en anglais:

1. Arrière-train charnu chez un animal.
2. Les fesses, chez l'homme.
3. La partie inférieure, le dernier morceau.
4. Un corps législatif ayant conservé une petite partie de ses membres d'origine et par conséquent devenu non représentatif ou n'ayant aucune autorité (sic!!!!!)

Une simple google image search du mot "rump" vous donnera d'ailleurs les images idoines....

Les Chevalier et Laspalés de la droite française n'ont pas fini de nous faire marrer....




mardi 27 novembre 2012

Invitation au voyage

Reliure-latrine


Le chalet vous présente le Lot 101 de la vente organisée par Pierre Bergé le 19 décembre à Drouot, extrait du descriptif du catalogue:

Curieux cabinet d'aisances portatif dissimulé dans une reliure. Il est constitué de deux tablettes rabattables montées sur charnières, l'une, en bois, servant de support, l'autre ajourée et recouverte de basane marbrée faisant office de lunette. La pièce de titre annonce un "Voyage des Pays-Bas", mais on suppose que ce cabinet d'aisance peut également servir à un bibliophile pressé lors d'escapades ailleurs qu'en Hollande. 

Hollande et latrines, une association qui ne date pas d'aujourd'hui.







lundi 26 novembre 2012

F.I.R.E. I.N. C.A.I.R.O.

1979




Three Imaginary Boys
Premier album des Cure, 
Une chanson au titre d'actualité: 
Fire in Cairo.









dimanche 25 novembre 2012

La librairie infernale


On pousse la porte de l'antre infernal vers Naka-Meguro et on ressort avec ça:














           













Joyeux dimanche avec Rei Mikamoto et Kyonyu Dragon!












samedi 24 novembre 2012

Les filles de Camaret

Régis De Camaret, ici, en avril 1989, entouré de l'équipe de tennis féminine tropézienne.

Regis de Camaret est coach à Saint-Tropez (bis),
Il donne des cours de tennis,
A grands coup de pénis,
Il baise, il baise, il baise.


Regis de Camaret carresse sa raquette (bis)
Il s'en astique le manche,
Il tripote ses oies blanches,
Quelle tanche! Quelle tanche! Quelle tanche!

Regis de Camaret adore les cordages (bis)
Et quand il fait l'abordage
D'une fleur qui n'a pas l'âge,
Il râle, il rââââle, il râââââââle.

Regis de Camaret va à Roland Garros (bis)
Et quand il tombe sur un os,
Il a ses bonbons mentos,
Qu'il suce, qu'il suce, qu'il suce.

Regis de Camaret en a pris pour 8 ans (bis)
Il faisait des passing shots,
Une main dans la culotte,
Quel manche! Quel manche! Quel manche!

Regis de Camaret a les balloches qui pendent (bis)
Et quand il va en zonzon,
Les matons lui prennent le fion,
Il bande, il bande, il bande...















jeudi 22 novembre 2012

Titine, pas mieux

Dimitri Golubovskiyi vous présente le mot le plus long, la bonne vieille titine:


















lundi 19 novembre 2012

Vivement dimanche !

Sympas les combats de catch le dimanche après-midi à Paris dernièrement.


Ca commence par l'hymne national






On enchaîne avec les échanges des fanions




Et hop, un tacle au niveau du genou



Et comme dans Benny Hill, ça se termine au sprint....








Un grand merci à tous les protagonistes et à dimanche prochain!







L' UMP et les plaideurs



Illustration de Daumier

Un jour Fillon et Copé sur le sable rencontrent
Une Huître que le flot y venait d'apporter :
Ils l'avalent des yeux, du doigt ils se la montrent ;
A l'égard de la dent il fallut contester.
L'un se baissait déjà pour amasser la proie ;
L'autre le pousse, et dit : Il est bon de savoir
Qui de nous en aura la joie.
Celui qui le premier a pu l'apercevoir
En sera le gobeur ; l'autre le verra faire.
- Si par là on juge l'affaire,
Reprit son compagnon, j'ai l'oeil bon, Dieu merci.
- Je ne l'ai pas mauvais aussi,
Dit l'autre, et je l'ai vue avant vous, sur ma vie.
- Eh bien ! vous l'avez vue, et moi je l'ai sentie.
Pendant tout ce bel incident,
Flanby des Bois arrive : ils le prennent pour juge.
Flanby fort gravement ouvre l'Huître, et la gruge,
Nos deux Messieurs le regardant.
Ce repas fait, il dit d'un ton de Président :
Tenez, la cour vous donne à chacun une écaille
Sans dépens, et qu'en paix chacun chez soi s'en aille.
Mettez ce qu'il en coûte à plaider, gros crétins ;
Comptez ce qu'il en reste à beaucoup de familles ;
Vous verrez que Flanby remporte les scrutins,
Et ne laisse aux plaideurs que le sac et les quilles.








samedi 17 novembre 2012

Grèves générales


Superbe geste technique



Nous assistons cet automne à un début d'épidémie de grèves générales dans l'Europe du Sud, le Grand Jour approcherait-il à grands pas? Voici quelques extraits de trois enthousiastes libertaires de la fin du XIXème siècle: l'auvergnat Jean Grave, le géographe Elisée Reclus, et le flamboyant Pierre Kropotkine.



Jean Grave




Jean Grave, La société mourante et l'anarchie (1893):
"Nous ne sommes pas de ceux qui prêchent les actes de violence, ni de ceux qui mangent du patron ou du capitaliste, comme jadis les bourgeois mangeaient du prêtre; ni de ceux qui excitent les individus a faire telle ou telle chose, a accomplir tel ou tel acte. Nous sommes persuadés que les individus ne font que ce qu'ils sont bien décidés par eux-mêmes à faire; nous croyons que les actes se prêchent par l'exemple et non par l'écrit ou le conseil; c'est pourquoi nous nous bornons à tirer les conséquences de chaque chose, afin que les individus choisissent d'eux-mêmes ce qu'ils veulent faire. Mais nous sommes convaincus aussi que les idées bien comprises doivent multiplier, dans leur marche ascendante, les actes de révolte."

Ce livre lui coûtera deux ans de prison.


Elisée Reclus



Elisée Reclus, L'évolution, la Révolution et l'idéal anarchique (1897), p.169 de l'édition de 1914:

" Certainement, les socialistes, devenus les maitres, procéderont et procèdent de la même manière que leurs devanciers républicains: les lois de l'histoire ne fléchiront point en leur faveur. Quand une fois ils auront la force, et même bien avant de la posséder, ils ne manqueront pas de s'en servir (..) par la destruction de tous les éléments hostiles. Le monde est plein de ces ambitieux naïfs vivant dans le chimérique espoir de transformer la société par une merveilleuse aptitude au commandement; puis, quand ils se trouvent promus au rang des chefs, ou du moins emboites dans le grand mécanisme des hautes fonctions publiques, ils comprennent que leur volonté isolée n'a guère de prise sur le seul pouvoir réel, le mouvement intime de l'opinion, et que leurs efforts risquent de se perdre dans l'indifférence et le mauvais vouloir qui les entoure. Que leur reste-t-il alors à faire, sinon d'évoluer autour du pouvoir, de suivre la routine gouvernementale, d'enrichir leur famille et de donner des places aux amis?"

Cela sonne étrangement d'actualité...

Pierre Kropotkine



Pierre Kropotkine, dans L'Anarchie, sa philosophie, son idéal (1896), prône l'association libre et l'entraide:

"L'homme vécut des milliers d'années avant que les premiers états se fussent constitués; (...) pour nous, Européens modernes, les Etats ne datent que du seizième siècle. Ce n'est qu'alors que la défaite des communes libres fut achevée, et que parvint à se constituer cette assurance mutuelle antre l'autorité militaire, judiciaire, seigneuriale et capitaliste, qui a pour nom "Etat". Ce n'est qu'au seizième siècle qu'un coup mortel fut porté aux idées d'indépendance locale, d'union et d'organisation libre, de fédération à tous les degrés, entre des groupes souverains, possédant toutes les fonctions, aujourd'hui accaparées par l'Etat. (...) Aujourd'hui seulement, depuis vingt ans à peine, nous commençons à reconquérir, par la lutte, par la révolte, quelques amorces du droit d'association, qui fut librement pratique par les artisans et les cultivateurs du sol à travers tout le moyen-âge. (...) Partout ces sociétés empiètent déjà sur les fonctions de l'Etat et cherche à substituer l'action libre des volontaires à celle de l'Etat centralisé. (...) On nous dit que quand nous demandons l'abolition de l'Etat et de tous ses organes, nous rêvons d'une société, composée d'hommes meilleurs qu'ils ne le sont en réalité. - Non, mille fois non! Tout ce que nous demandons, c'est qu'on ne rende pas les hommes pires qu'ils le sont, par de pareilles institutions!"


Nos vacances dans les Cyclades














vendredi 16 novembre 2012

Bird's alto

Un sax de Bird


Bonhams met en vent ce dimanche à Los Angeles un sax alto Buescher Aristocrat ayant appartenu au très noble Charlie Parker et fabriqué aux environs de 1935. L'histoire veut que Bird se serait pointé un soir dans un jazz club de Portland sans son sax. Le saxophoniste Bill Hood avec qui il devait jouer demanda à Bird où était son instrument. "Au mont-de-piété", lui répondit Bird. Hood, estomaqué, ne pouvait pas croire que Parker avait pu se séparer de son sax. Bird lui tendit alors le ticket du mont-de-piété et lui dit que s'il trouvait cet instrument aussi important, il n'avait qu'à aller le récupérer. Ce que fit Hood un peu plus tard. La fille de Hood hérita ensuite de ce sax. Ce sax a en fait déjà été vendu aux enchères le 8 juin dernier par Michaans pour la somme de 22,500 dollars américains.


Bird se marre...



















mercredi 14 novembre 2012

Mah Na Mah Na (1969)



Svezia, inferno e paradiso, de Luigi Scattini


"Ma na Ma na", cela aurait pu être notre commentaire dépité à propos de la première et dernière conférence de presse de notre Admirable Président hier, mais non. Aujourd'hui nous revenons sur les origines de ce célèbre morceau inoubliable pendant au moins une dizaine de jours après l'avoir écouté: "Mah Na Mah Na".

Repris tour à tour par Sésame Street, Benny Hill, le Muppet Show et Telefoot (attention, ce post ne s'adresse qu'à un public d'érudits trié sur le volet), ce joyau a été créé en 1969 par Piero Umiliani pour le film Svezia, inferno e paradiso. Un pseudo-docu scientifique sur l'activité sexuelle pré-supposée sauvage et débridée de nos chères et tendres amies suédoises. Voici la scène immortelle pour illustrer notre propos:




On trouvera la version intégrale du film ci-dessous,

"Questo è un inno a la libertà!"





Attention, chef d'œuvre.












mardi 13 novembre 2012

Chanteurs.org


André Perchicot, ancien champion cycliste


Une fois n'est pas coutume, le chalet tient à rendre un hommage à un webmaistre: Julien Frutig et son  site enchanteur dédié aux interprètes francophones décédés, chanteurs.org. Une pelletée de noms qui ne disent absolument rien, voire un tout petit pas grand chose, c'est magnifique: Roger Riffard, Théo Sarapo, André Perchicot, Georges Barreau, etc. Et en prime, RadioSouvenir.com est en streaming.








Vraiment sublime Marie Dubas !

"Je me pique à l´eau de Javel
Pour oublier celui que j´aime
Je prends ma seringue
Et j´en bois même
Alors il me pousse des ailes."

Julien cherche par ailleurs une maison d'édition afin de publier une somme constituée de 450 biographies "d'artistes disparus ayant marqué l'Histoire de la chanson de 1890 à nos jours, ainsi que de très nombreuses discographies". Avis aux éditeurs en goguette.

On termine en beauté avec la Bolduc et son fameux bouton sur la langue, qui l'empêche de turluter (sic) et qui la fait bégayer.




























lundi 12 novembre 2012

Marre des cons nains



Innocent III, au top de sa forme.

797 ans, jour pour jour, après l'ouverture du quatrième concile de Latran par Innocent III, Juste Rama, le grand reporter tout terrain du chalet, s'est fiancé pour la première fois : 
toutes nos félicitations  !!!!

Rappelons que Latran IV est au sacrement du mariage ce que l'iphone 5 n'est pas: une révolution. En effet, les évêques conciliaires accomplissent un acte totalement révolutionnaire en autorisant désormais uniquement les mariages pour lesquels les deux conjoints, l'homme et la femme (certes cette précision paraît certainement très démodé de nos jours...), auront publiquement exprimé leur consentement.



Nous concluerons ce carnet mondain par ce qu'a promulgué Innocent III dans son infinie sagesse:


"On ne peut se dispenser de tenir sa promesse à sa fiancée sous le pretexte qu'elle a manqué au devoir de la chasteté avant les fiançailles".



A bon entendeur, salut.













samedi 10 novembre 2012

Barbie tue Rick

Doubt




Quand Mariel Clayton, photographe de son état, joue à la poupée, ça donne ça:


Movember, because it takes Balls to be a man




Room 47: complacency












Play Dead





Bleeder










Chapeau Petraeus !


Petraeus pris en flag


Obama vient d'accepter la démission du boss de la CIA David Petraeus, victime au champ d'honneur d'une relation extra-conjugale. Selon une source du FBI reprise par le site newsmax, l'amant du général ne serait pas Lara Croft mais une journaliste ayant officié en Afghanistan.

Toujours selon newsmax, le brigadier-chef aurait même stalké la ou le journaliste par emails après que celle-ci (ou celui-ci) ait rompu avec lui lors de sa nomination à la tête de la CIA.

Les mauvaises langues susurrent qu'Obama aurait attendu la fin des élections avant d'intervenir et a ainsi privilégié son agenda personnel au détriment de la sécurité de l'Etat... 






jeudi 8 novembre 2012

Fiscal Cliff



"Why is everyone concerned with me getting fiscal..."




"I warned you Bobby!!! 
I am gonna get fiscal on your ass!!!"















LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...