mardi 31 juillet 2012

春画浴衣 - Shunga Yukata

Le mannequin Si oux

Shunga (春画) désigne les estampes érotiques japonaises.




Yukata (浴衣) est le vêtement de coton traditionnel porté en juillet et août au Japon.
















La boutique Tsukikageya à Harajuku propose depuis 2011 le yukata aux motifs shunga, le secret de vos 花火 réussis :









Passez un bon été.









lundi 30 juillet 2012

Chris Marker




Le réalisateur français Chris Marker est décédé hier, le jour de ses 91 ans. Si vous n'avez pas vu le film de 28 minutes La jetée, réalisé en 1962, vous avez encore la chance de pouvoir découvrir un véritable chef d'oeuvre, en vente dans toutes les bonnes quincailleries. 

Il n'est d'ailleurs jamais trop tard pour revisiter l'ensemble de son œuvre, qui flirte souvent avec le Japon.


Chris Marker

















かき氷 (kakigori)

Des copeaux de glace sur lesquels on verse un sirop, et voilà.


Kakigori anzu de chez Toraya, ici la version abricot-amaretto.


Version macha









dimanche 29 juillet 2012

Pretty Green


Liam, tout simplement.


Pretty Green, la marque de Liam Gallagher vient d'ouvrir sa première boutique à l'étranger, et c'est dans le quartier Aoyama à Tokyo. Liam était là mercredi soir pour la soirée d'inauguration au Two Rooms.


















samedi 28 juillet 2012

10 Thermidor an II




Nous sommes en l'an II (1794), le 10 Thermidor (28 juillet vieux style), Robespierre vit ses dernières heures; les voici narrées par le royaliste Galart De Montjoie, dans un extrait de son Histoire de la conjuration de Maximilien Robespierre, pages 218-225 de l'édition de 1796:

Buste de Robespierre, par Deseine (1791).

"Robespierre fut trouvé dans une salle bloti contre un mur, pâle et tremblant. Un gendarme lui tira deux coups de pistolet, qui le frappèrent a la tête: il tomba sans proférer un seul mot; on le posa sur un fauteuil de cuir rouge; sa mâchoire inférieure s'étoit détachée de la supérieure par un des coups de pistolet qu'il avait reçu; pour rapprocher l'une de l'autre, on passa sous son menton une bande qu'on noua sur la tête. Ce fut dans ce déplorable état qu'on le conduisit sur les sept heures et demi du matin, au comité de sûreté générale; il tenoit dans sa main droite un mouchoir blanc sur lequel il appuyoit la mâchoire inférieure (...).

Au comité de sûreté générale, on l'étendit sur une table; le malheureux, le visage pâle, la tête ouverte, les traits hideusement défigurés, rendant à gros bouillons le sang par les yeux, les narines et la bouche, reçut là les injures, les reproches, les malédictions de ce qui l'environnoient(...).  Il resta deux heures parmi eux dans cette attitude de souffrance.

On le posa ensuite de nouveau sur le fauteuil qui avoit servi à le conduire au comité; on le transporta à travers les flots de peuple, qui accouroient sur son passage pour le maudire, dans l'hospice qu'on appeloit autrefois l'Hôtel-Dieu. Un chirurgien mit un appareil sur ses blessures. (...) Robespierre fut tiré de l'hospice , et jeté dans un cachot de la Conciergerie, pour y attendre un bourreau.

Caricature de Robespierre exécutant l'exécuteur

Son frère, Henriot et Couthon, n'eurent pas de moindres tourments à endurer. Le premier, pour échapper à ceux qui le poursuivoient, se jeta par une fenêtre, et en tombant se fracassa une cuisse sur le pavé. Henriot eu recours au même expédient, qui ne lui réussit pas mieux; il se brisa le corps, et rampant sur ses membres disloqués, il alla, comme un animal immonde, se cacher dans un égout. Les gendarmes qui l'y découvrirent, le frappèrent de leurs baïonnettes pour l'obliger d'en sortir. L'un de ces coups fit sortir un de ses yeux de son orbite, de manière qu'il tomboit sur la joue.

(...) Robespierre, et ses principaux complices, avoient été arrêtés vers le milieu de la nuit du 9 au 10 thermidor. Ils furent livrés aux bourreaux dans la matinée du 10. Le cortège sortit du Palais de Justice et se mit en marche vers les cinq heures du soir. L'allégresse universelle se manifestoit avec une sorte de fureur. (...) Chacun applaudissait avec ivresse, et sembloit regretter de ne pas pouvoir applaudir davantage. (...) Le cortège étant arrivé devant la maison ou logeoit Robespierre, vis-à-vis la rue ci-devant Saint-Florentin, dans celle Saint-Honoré, le peuple obligea les exécuteurs d'arrêter. Ils obéirent. Un groupe de femmes alors exécuta une danse devant la charrette qui portoit Robespierre (...).

Plaque posée au 398, Rue Saint-Honoré, Paris 1er.

Sur l'échafaud, Robespierre eut une nouvelle souffrance a endurer. Le bourreau avant de l'étendre sur la planche où il alloit recevoir la mort, lui arracha brusquement l'appareil mis sur ses blessures. La mâchoire inférieure se détacha alors de la supérieure, et laissant jaillir des flots de sang, fit de la tête de ce malheureux un objet monstrueux. Lorsqu'ensuite cette tête eut été abattue, et que l'exécuteur la tenant par les cheveux la montra au peuple, elle présenta l'image la plus horrible que l'on puisse peindre."


Masque mortuaire de Robespierre


Homard Thermidor


Cette recette fût créée en 1894 au restaurant Maire à Paris, en hommage au drame « Thermidor » de Victorien Sardou (qui n'est pas apparenté à Jackie et Michel). 
Rien à voir donc avec la machoire décrochée de notre cher Robespierre.



















vendredi 27 juillet 2012

Le Chalet futuriste

Maison Futuro



Devant l'école Felica, Maebashi, Gunma-ken

Voici l’une des deux maisons Futuro qui existe au Japon. Celle-ci est située à Maebashi (Gunma-ken), l’autre semble être en ruine du côté de Karuizawa…




Interieur de la Futuro.







De nos jours, il n’en subsisterait que 45 dans le monde entier, dont deux dans les collections publiques : une au WeeGee Exhibition Center à Espoo (Finlande) et l'autre au Boijmans Van Beuningen Museum à Rotterdam.


Un grand merci a Kerttu pour ces 2 clichés venus d'Espoo.


 La Futuro d’Espoo, la première commercialisée, est ouverte aux visiteurs jusqu’au 16 septembre 2012. 


La Futuro est une maison en plastique renforcé créée par l’architecte finlandais Matti Suuronen en 1968, conçue au départ comme le chalet du futur. La Futuro est intégralement meublée et peut accueillir jusqu'à 8 personnes. Son poids plume permet de la transporter par hélicoptère : le mobile-home du futur en quelque sorte. 20 exemplaires ont été construits en Finlande et plusieurs douzaines à l’étranger sous licence. 

 









En voici les specs :
- polyester extérieur

- blanc, bleu clair, jaune ou rouge
- hauteur 4m
- 8m de diamètre
- 4 tonnes

- 25 mètres carres d’espace habitable
- 20 fenêtres ovales
- escalier d’entrée rétractable (façon Ovni)
- 6 fauteuils-lits et un lit double
- cheminée centrale et barbecue
- cuisine

- salle de bains







Récemment, 12 copies de Futuro ont été retrouvées à l'abandon à Taipei (Taiwan).

Le village UFO abandonné, Wanli, Taipei, Taiwan.










jeudi 26 juillet 2012

Avant-Après: Axl Rose

Attention au temps qui passe...

Avant




Après
Pendant ce temps-là Mick Jagger fête ses 69 ans: il est Lion, comme Hervé Vilard.

mercredi 25 juillet 2012

Sax Bar

Le saxophone baryton du chalet fête ses 50 ans. 


The Martin, 1962.








Pour la peine on écoute Pepper Adams.


Moanin', composition de Charlie Mingus, avec Pepper Adams au baryton.





L'immense Pepper Adams, Julian, 1975.













mardi 24 juillet 2012

ピンク・レディー (Pink Lady)

Le single Carmen'77 


Duo composé de Mie Nemoto et Keiko Masuda, toutes deux originaires de la douce ville de Shizuoka, Pink Lady fait guincher les dancefloors discos depuis la deuxième moitié des années 70 et continue d'égayer les soirées karaokes les plus arrosées.



En 1977, elles sont au sommet de la gloire avec leur tube U.F.O., dont chaque japonais et japonaise qui se respecte se doit de connaître la chorégraphie et les paroles sur le bout des antennes.



Dissous en 1981, le duo s'est reformé en 2011 et a enchaîné sur une tournée intitulée "Innovation". Sur son blog, Kei vient d'annoncer un concert au Seibu d'Ikebukuro le 29 Septembre. Avis aux amateurs.

Pink Lady, leur come-back photoshop en 2011

Au total, elles auraient vendu la bagatelle de 13 millions d'albums. Une paille me direz-vous par rapport aux 40 millions vendus par Hervé Vilard (dont nous fêtons aujourd'hui les 66 ans). Hervé, si tu nous lis....













lundi 23 juillet 2012

Upskirt voyeur






C'est le titre accrocheur (racolleur?) de la prochaine expo du photographe Murata Ken-Ichi (村田兼一) à la galerie Span-art à Ginza, du 24 au 30 Août.








On  avait pas mal aimé ses séries de photographies monochromes colorisées à la main par Yumiko Yamazaki, un univers proche des cartes postales 1900 :





Le site de Murata Ken-Ichi, qui vit à Osaka, c'est par ici.





























dimanche 22 juillet 2012

De clysteribus europeanus

Traduction du De clysteribus



A l'heure des purges économiques au nom de la crise qui incommode les intestins de l'Europe, quoi de plus naturel que de vous présenter ce petit livre édité par la librairie Morgand et Fatout en 1878: L'instrument de Molière. Il s'agit de la traduction en français du traité écrit en 1668 par Regnier De Graaf: De clysteribus, précédé d'une savante notice biographique consacrée au célèbre médecin hollandais, contemporain de Molière et son Malade imaginaire

Régnier De Graaf


En 34 courts chapitres, vous apprendrez tout sur cette pratique médicale: son étymologie, son histoire, ses différentes compositions, sa posologie, ainsi qu'un nouveau type de seringue dont De Graaf est l'inventeur et qui permet de s'auto-administrer le traitement; avantage non négligeable pour les personnes un tant soit peu pudiques.

Sachez tout d'abord que le mot clystère désigne le médicament liquide que l'on introduit dans le corps à l'aide d'une seringue, d'un clysoir, d'un clysopompe. Et c'est par un abus de langage que certaines personnes donnent le nom de clystère à l'instrument qui sert à administrer le remède. 


Mais voici quelques courts extraits pour vous mettre en appétit:

"C'est en Egypte qu'un oiseau (...), l'ibis, a enseigné tout d'abord aux homme l'usage du clystère. Quand cet oiseau se sent incommodé par un excès d'humeurs nuisibles, il remplit son bec d'eau de mer et se l'introduit dans l'intestin, qu'il arrose abondamment, afin de donner cours au fardeau qui le gêne. Herodote nous apprend que les Egyptiens avaient l'habitude de laver leurs intestins chaque mois, trois jours de suite, comme moyen de conserver leur santé."

"(...) nous pensons qu'un simple clystère d'eau de mer ou d'eau pure, dans laquelle on fait dissoudre un peu de sel ou d'urine venant d'un homme bien portant, (...) peut suffire au résultat qu'on se propose d'obtenir. (...) Les clystères qui, outre l'évacuation des entrailles, ont encore une autre fin, se font avec divers simples et diverses compositions (...). Il y a les émollients, les purgatifs, les astringents, les anodins, les détersifs, les divisants, les consolidants, (...) les nourrissants."

" Pour les clystères purgatifs, on ajoute a la décoction émolliente des feuilles de séné, de rhubarbe, de méchoacan, l'électuaire diaphénique ou la préparation d'Hamech."


Cupidons clysopompistes



Etes-vous prêts pour le clystère concocté par les gouvernements européens? 


Qui a crié "Charlatans!"?











samedi 21 juillet 2012

Profanation belge



Après plusieurs mois de fugue, le Manneken Pis a été retrouvé en flagrant délit de profanation d'une pierre tombale, dans le cimetière Aoyama à Tokyo. Il aurait déclaré lors de son arrestation: "La Kirin c'est quand même autre chose que la Stella Artois!".



Gageons que ce regrettable incident n'éclaboussera pas trop les relations diplomatiques belgico-nippones.







vendredi 20 juillet 2012

1000 paires mammaires

La loi des grands nombres mise en pratique par un statisticien russe.




2012, on n'arrête pas le progrès.








jeudi 19 juillet 2012

Join the 1%


"Rejoignez le 1%", c'est le thème de la pub d'Interactive Brokers (reconnaissable au design ultra-nase). Selon Mediapart, Cahuzac et Flanby planchent sur un clip pour la promotion de la tranche à 75% d'impôts: "Rejoignez les 99.99%".  Ibrahimovitch et l'Emir du Qatar seraient sur les rangs pour les rôles principaux.

mercredi 18 juillet 2012

Excellent Horse-Like Lady

C'est le titre du hit nord-coréen de Hyon Song Wol, la "Valérie Trierweiler" de Kim Jong Un, le leader suprême. Ses autres tubes incluent: "I love Pyongyang", "She is a discharged soldier" et "We are Troops of the Party". Mais nous vous laissons découvrir le clip, tourné dans une usine de textile, de "Excellent Horse-Like Lady", inimitable.




Hyon-Song Wol et son Jules






mardi 17 juillet 2012

梅雨明け


Une petite glace pour faire face aux 37 degrés aujourd'hui à Tokyo.


La saison des pluies est officiellement terminée aujourd'hui pour la région de Tokyo. Une pensée pour les habitants de Kyushu qui ont affronté des pluies épouvantables cette année.




lundi 16 juillet 2012

Ellena Ferragamo

La parisienne de Tokyo, Ellena Ferragamo, vous interprète Kaiten Restoran, le restaurant qui tourne. 



Ellena a donné une performance inoubliable hier au Club UFO.

Ellena Ferragamo au Club UFO


Pour les prochains concerts, c'est par ici.




samedi 14 juillet 2012

Soirée Soul 60s à Koenji

Oyez! Oh yeah! 

 Dimanche 15 Juillet, 
Des groupes et des DJs,
 Au club U.F.O., à Koenji: 
Du bon son Soul, 
R&B des sixties, 
De 18h30 à minuit.










vendredi 13 juillet 2012

Vierge Galactique



Il reste encore quelques places pour les vols dans l’Espace proposés par Virgin Galactic dès 2015. Il vous en coûtera la modique somme de 200,000 dollars. Un prix qui n’est pas exorbitant pour un vol suborbital (warf, warf, warf). Pour l'instant, 514 personnes se sont inscrites, dont 9 français.

Mais en quoi consiste ce vol exactement ? L’équipage se compose de huit passagers, dont deux pilotes, qui effectueront ensemble un "saut de puce parabolique". L’avion-fusée, le SpaceShip 2, est propulsé jusqu'à environ 4000 km/h pour atteindre une altitude de 70 km. Les moteurs sont ensuite coupés et le véhicule monte en silence jusqu'à environ 110 km. Et hop ! Vous voilà dans l’Espace (celui-ci commence officiellement à 100 km d’altitude). Pendant environ 4 à 5 minutes, vous vous retrouvez ainsi en état d’apesanteur. Le Spaceship 2 revient ensuite dans l’atmosphère et la descente se poursuit en vol plané. Les passagers subissent tout de même une accélération de 5g pendant plusieurs secondes….

Vous êtes conquis ? Vous pouvez réserver votre billet ici !!!!

jeudi 12 juillet 2012

Le Journal du Tour




Une fois de plus, le Tour est victime du “Pusherman”, le dealer sans foi ni loi, immortalisé par Curtis Mayfield en Juillet 1972, sur l’album « Superfly », bande originale du film éponyme. 40 ans et pas une ride....









mercredi 11 juillet 2012

Le match du siècle

La première manche et la rouerie de Fischer



Le 11 Juillet 1972, à Reykjavik, commence « le match du siècle » : Bobby Fischer affronte aux échecs Boris Spassky en finale des championnats du monde, qui se joue en 24 manches. En pleine guerre froide, Fischer, 29 ans, représente les Etats-Unis, Spassky, 35 ans, l’U.R.S.S. et ces diaboliques soviets qui ont raflé tous les titres de champions du monde depuis 1948.

Fidèle à son excentricité légendaire, Fischer menace à plusieurs reprises de boycotter cette finale : il veut renégocier ses primes ainsi que la présence de camera de télévisions. Henry Kissinger, Secrétaire d’Etat de Nixon à l’époque, lui passera même un coup de fil pour le convaincre de participer à cette finale historique. Apres moult atermoiements, le match commencera avec 2 jours de retard, le banquier Jim Slater ayant accepté de doubler la prime de match.

Même si lors des 8 duels précédents jamais Fischer n’a réussi à vaincre Spassky, l’Américain, numéro 1 mondial, part favori. Las, Fisher perd cette manche (elle peut-être rejouée en cliquant ici), ainsi que la suivante. A 0-2, beaucoup pensent que Fischer va abandonner. Mais c'est sans compter sur le génie et la rouerie de Fischer, qui surprend son adversaire par des ouvertures qu’il avait jusques-là rarement pratiquées en tournoi: Bobby Fischer mène 6.5-3.5 à la fin de la 10ème manche et remporte finalement le titre sur le score de 12.5 à 8.5.

Ce fut le dernier match officiel de Fischer. Il joua et remporta un match officieux contre Spassky 20 ans plus tard en Yougoslavie, alors sous le coup d’un embargo des Nations Unies, ce qui envenima davantage ses relations avec les Etats-Unis, pays dans lequel il ne retournera jamais et qui le poursuivit alors pour fraude fiscale. Il continua sa vie en séjournant plus ou moins clandestinement dans divers pays, dont le Japon où il passa 4 ans, dont 9 mois dans un centre de détention pour étrangers. Il obtint en 2005 la citoyenneté islandaise et mourut en 2008 en Islande. À sa mort, l'ancien champion du monde Garry Kasparov déclara que « Fischer peut tout simplement être considéré comme le fondateur des échecs professionnels et sa domination, bien que de très courte durée, a fait de lui le plus grand de tous les temps».

Pour les pratiquants, nous vous recommandons chaudement la lecture de My 60 memorable games par Bobby Fischer, que l’on trouve au prix de 2 paquets de clopes sur le net.






lundi 9 juillet 2012

"Wimbledon effect"

Le Roi Fed

Au Japon, Uinburudon Genshō, littéralement "Le phénomène Wimbledon", est une expression utilisée pour désigner une théorie économique selon laquelle l'important n'est pas de posséder les acteurs économiques qui prospèrent mais plutôt de favoriser l'épanouissement de ceux-ci sur son propre sol. Faisant ainsi référence au succès du tournoi de Wimbledon malgré l'absence prolongée de champion britannique (depuis Fred Perry en 1938 chez les hommes). Un raisonnement identique peut également s'appliquer à la City: peu importe si celle-ci est trustée par des sociétés non-britanniques tant que l'Angleterre profite des richesses et des emplois créés par la place financière.

Face à Roger la Science, hier, Andy Murray n'a pas réussi à tordre le cou à cette expression. Et ce n'est pas pour nous déplaire.













samedi 7 juillet 2012

Karaokons sous la pluie

Une série de chansons des années 60-70 japonaises autour de la pluie, puisque c'est la saison...

On commence par le premier tube de Chiaki Naomi, sorti en juin 1969, "Ame ni nureta bojo"("la passion mouillée par la pluie"):



On enchaîne avec le morceau le plus connu de Yagami Junko, "Mizuiro no ame" ("La pluie bleu clair"), nous sommes en avril 1979:



Voici maintenant l'immense Misora Hibari, la Piaf nipponne, "Ame ni saku hana", ("La fleur qui eclot sous la pluie"), chanson créée en 1935 par Ikeda Fujio, et reprise en 1961 par Inoue Hiroshi. Sam Taylor l'a également interprétée au saxophone ténor. La version de Misora Hibari donc:



Ōuyáng Fēifēi, née a Taiwan, fait ses débuts en japonais en septembre 1971 avec le titre "Ame no Midosuji", ("La pluie de Midosuji"):




Et enfin, une chanteuse beaucoup moins connue que les quatre stars précédentes, Sugiyama Minako, qui interprète le funky "Ame no ha-ba- raito" ("La pluie des lumières de la rade"):



Quel est votre préféré?

vendredi 6 juillet 2012

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...